sceau-godf---copie

Le Grand Orient de France, nĂ© en 1728, prend cette appellation en 1773. Les grandes Ă©tapes de son histoire sont celles de l’élection au suffrage universel de ses vĂ©nĂ©rables dès 1773, de l’inspiration de la DĂ©claration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, des libertĂ©s affirmĂ©es en 1848 par son combat pour l’abolition de l’esclavage et en 1871 par la participation de ses membres aux combats de la Commune de Paris.

Entre 1877 et 1905, le Grand Orient de France lutte pour la RĂ©publique, les libertĂ©s politiques civiles et sociales, la libertĂ© d’association et la sĂ©paration des Églises et de l’État. Enfin, il affirme la libertĂ© absolue de conscience de manière interne en 1877. Le Grand Orient de France, Ă  ce jour, regroupe plus de 50 000 soeurs et frères au sein d'environ 1200 loges.

Il reconnaĂ®t la plupart des autres obĂ©diences qu’elles soient masculines, fĂ©minines ou mixtes, sous rĂ©serve qu’elles partagent avec lui le respect des valeurs de libertĂ©,d’égalitĂ© et de fraternitĂ© et qu’elles s’engagent Ă  dĂ©fendre l’idĂ©al laĂŻque et les institutions rĂ©publicaines. Il reconnaĂ®t la qualitĂ© maçonnique de l’initiation fĂ©minine.Le Grand Orient de France oeuvre Ă  renforcer les relations qui unissent les obĂ©diences visant ainsi Ă  assumer plus efficacement le rĂ´le de la franc-maçonnerie dans la sociĂ©tĂ©, notamment dans le cadre de la construction europĂ©enne oĂą il a participĂ© Ă  la crĂ©ation de l’Espace maçonnique europĂ©en.

Plus ancienne et plus importante obĂ©dience maçonnique française, le Grand Orient partage ses racines avec les autres obĂ©diences Ă  Ă©galitĂ© de droits, de devoirs et de responsabilitĂ©s.

GODF
16, rue Cadet - 75009 Paris
http://www.godf.org