There are no translations available.

cent-ans-spiritualite-maconnique-1edc

Cent ans de spiritualité maçonnique

Histoire de la Grande Loge Nationale Française

Editions Dervy

Prix: 39 euros


«Un ouvrage de référence sur la maçonnerie d'aujourd 'hui» annoncent la GLNF et l'éditeur. Ce ne pourrait être que publicité mais cela correspond à la réalité. Depuis sa création, il y a un siècle, la GLNF a produit peu d'ouvrages «institutionnels». En rééditant l'ouvrage qu'elle avait produit en interne en 2013 et en le mettant à la disposition du grand public, la GLNF crée un événement en soi, qui montre sa volonté de s'ouvrir largement et de se faire mieux connaître.

Mais c'est aussi un événement parce que c'est un pan très important de l'histoire de la franc-maçonnerie en France qui est ainsi dévoilé à un large public. De sa création, en 1913, par quelques frères n'adhérant à l'évolution matérialiste, scientiste, positiviste du GODF dont ils étaient membres aux derniers soubresauts récents de son histoire, la GLNF dit tout. Et cette «honnêteté intellectuelle» est l'un des grands mérites de cet ouvrage.

Livre rigoureux d'histoire d'abord mais livre qui permet aussi de mieux connaître les rites pratiqués à la GLNF (du RER au Rite Standard d'Écosse en passant par le Rite Français dans sa version «spiritualiste» originelle, le REAA, sans oublier ces rites anglais et américains que sont le Rite d'York et Emulation).

Puisque «landmarks» et «croyance en Dieu» sont l'un des points de partage entre les obédiences dites «régulières» et les autres, ce livre est aussi l'occasion de clarifier les positions de chacun. La GLNF y réaffirme, dans la clarté, ses positions. Et s'ouvrent alors, les pages consacrées à la quête spirituelle telle qu'elle est envisagée à la GLNF et quelles que soient les opinions des uns et des autres, nul ne pourra reprocher à la GLNF de ne pas être cohérente.

Mais cet ouvrage est aussi un magnifique livre d'art, d'une grande richesse iconographique, richesse due aux très belles collections de son musée qui détient quelques «trésors».

Et puisque l'histoire déjà vieille de cent ans n'est pas terminée, l'ouvrage s'achève par une causerie entre trois initiés. Et non des moindres puisqu'il s'agit de Jean-François Variot, le Grand Orateur de la GLNF, le philosophe Michel Maffesoli et celui qui se présente «humblement» comme le Vénérable de la Loge Nationale de Recherche, c'est-à-dire Bruno Pinchard, dont on doit aussi souligner qu'il est un philosophe reconnu et un des grands connaisseurs français de l'ésotérisme de Rabelais.

Vous l'avez compris : tout franc-maçon «conséquent», à l'esprit libre et ouvert, se doit d'avoir dans sa bibliothèque cet ouvrage magistral ; c'est bien connu : il y a plusieurs demeures dans la maison du Père...

Comme l'écrit Bruno Pinchard dans la dernière page de l'ouvrage : La Maçonnerie n'est pas finie, elle commence....

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand...

AJL